Petite introduction à la Blockchain

Cela fait des mois que les grands médias en parlent sans que personne ne comprenne vraiment de quoi il s’agit : la blockchain, avec le fameux bitcoin !

Dans le milieu geek, le concept tourne déjà depuis un petit moment. Je m’étais intéressé de loin au bitcoin quand sa valeur ne dépassait pas les 5€, mais à l’époque c’étais tout nouveau et je n’avais pas plus creusé la question et décidé de mettre mon argent a la banque (oh la belle action manquée).

Aujourd’hui il ne faut plus y couper, cette technologie d’avenir promet simplement de remplacer nos bonnes vieilles institutions financières, et elles ont du souci à se faire… Le Bitcoin, rien que lui, représente déjà 145 MILLIARDS de $ soit le PIB de la Slovaquie !

Prêts à rattraper le retard ?

 

Qu’est-ce qu’une monnaie ?

Avant de se lancer dans la blockchain il faut comprendre ce qu’est une monnaie.

Une monnaie, ce n’est rien d’autre qu’une valeur dans laquelle plusieurs individus placent leur confiance. Comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus, les banques servent de garants de cette confiance. Ce sont elles qui garantissent que les euros que l’on a dans nos poches auront une valeur d’échange, c’est-à-dire nous conférer un pouvoir d’achat.

Seulement avec les crises financières à répétition, un type bien particulier d’anarchistes nommés crypto-anarchistes ont commencés à se demander s’il était possible de se passer des banques…

 

Comment se passer d’organe central de contrôle ?

La question était donc de se débarrasser une bonne fois pour toute des banques qui n’avaient plus vraiment le vent en poupe après la crise des subprimes de 2009.

Un anonyme du nom de Satoshi Nakamoto, désormais 44ème fortune mondiale, a décidé de créer sa propre monnaie numérique en 2009 : le Bitcoin.

Mais comment garantir l’intégrité de cette nouvelle monnaie ?

  • Empêcher le vol,
  • Empêcher un contrôle centralisé
  • Garantir une valeur d’échange 24h/24 7j/7

Et bien pour ce faire, son créateur a imaginé un système entièrement décentralisé, sûr et totalement transparent : la blockchain !

blockchaincover3

 

Comment fonctionne la blockchain ?

La blockchain est, comme son nom l’indique, une chaine de blocs contenant des informations.

Et quelles sont les informations contenues dans un bloc ?

Et bien chaque bloc contient un nombre précis de transactions en Bitcoin, c’est un peu comme un livre de compte… en fait, c’est exactement comme un livre de compte.

C’est bien beau mais comment faire pour s’assurer qu’un bloc ne soit pas piraté ?

En fait, la force de la blockchain repose sur le fait que chaque bloc contient le bloc précèdent sous la forme de hash (fonction mathématique).

De cette façon, il est impossible de corrompre la chaine étant donné que chaque bloc est mathématiquement lié au bloc précèdent par une clé unique.

Mais ou se trouve la blockchain ?

Nous avons déjà parlé du fait que le système est entièrement décentralisé.

En réalité, la blockchain qui n’est rien d’autre qu’une suite de fichiers informatiques composés de hash et de transactions. Ces fichiers se trouvent sur de très nombreux ordinateurs à travers la planète.

Vous pouvez même télécharger la blockchain sur votre ordinateur ou bien la voir directement en cliquant sur ce lien.

Comment être sûr que ces ordinateurs soient bien allumés pour que la blockchain continue à exister ?

Très bonne question ! En effet, si aucun ordinateur relié à internet ne « possédait » plus la blockchain cette dernière s’effondrerait et cesserait d’exister : ce serait la fin du Bitcoin.

Autant dire que ce n’est pas tolérable pour une monnaie capitalisée à hauteur du PIB de la Slovaquie.

Alors pourquoi tous ces ordinateurs restent-ils allumés et continuent t’ils de faire vivre la blockchain ? Et bien tous ces ordinateurs sont allumés car ils espèrent une récompense : des bitcoins.

On dit qu’ils sont en train de « miner » du bitcoin. Ils font des calculs pour résoudre un problème mathématique absolument sans intérêt juste pour prouver qu’ils sont bien allumés. Le premier ordinateur dans le monde à résoudre le problème gagne un bitcoin (8000€ donc ça peut valoir le coup) et le jeu continue.

Attention cependant, cette activité de « minage » s’est professionnalisée aux vues des gains considérables qu’elle peut amener et il est très difficile d’y participer en amateur. Ci-dessous une petite vidéo des « fermes à bitcoin » pour que vous puissiez prendre l’ampleur du phénomène.

Voilà, maintenant vous avez la base sur la blockchain ! Si vous souhaitez approfondir je vous propose de suivre ce cours open classroom très bien expliqué comme toujours par Mr Mathieu Nebra.

https://openclassrooms.com/courses/comprendre-le-bitcoin-et-la-blockchain

 

Petit panorama des crypto monnaies

Le bitcoin n’est pas la seule crypto monnaie. Elle est simplement la plus connue car elle fut la première !

Parmi les stars du marché citons :

  • L’Etherum qui est une cryptomonnaie qui diffère du bitcoin car elle propose une innovation : les smart contracts. Par exemple cette monnaie est capable de se transférer d’elle-même d’un portefeuille à un autre quand certaines conditions sont réunies… pas mal non ?
  • Le bitcoin cash qui est le petit frère du bitcoin. Cette monnaie-là a été créée suite à un différent entre développeurs sur la taille des blocs.
  • Le Litecoin qui ressemble assez au bitcoin

 

Que va-t-il se passer dans le futur ?

blockchaincover1

Ce qui se passe pour le moment c’est que l’on est face à plusieurs phénomènes avec les cryptomonnaies :

  • D’un coté elles apparaissent comme une alternative prometteuse d’avenir face aux banques qui ont par plusieurs fois déçues (subprimes 2009) et dont la légitimité en tant qu’organe de contrôle unique des échanges financiers est à remettre en question aux vues des possibilités et de la sécurité qu’offre la blockchain.
  • D’un autre coté l’essentiel des transactions effectuées au travers des cryptomonnaies aujourd’hui sont purement spéculatives.
  • Les frais de réseaux pour les « vrais » achats réalisés en bitcoin sont de plus en plus élevés ce qui peut décourager son utilisation dans la vie quotidienne.
  • Certaines monnaies alternatives (alt coin) comme le iOTA proposent un modèle de blockchain basé sur le P2P qui rendrait alors les échanges entièrement gratuits (pas de frais de réseaux). C’est assez intéressant car on peut comparer ça au phénomène de téléchargement qui a eu lieu des années auparavant : le Bitcoin serait eMule et le iOTA serait le torrent.

Beaucoup de paramètres entrent donc en jeu ici mais une chose est sûre, les cryptomonnaies ont un bel avenir devant elles. Reste à trouver un moyen de les populariser auprès du grand public.

 

Partager cet article


7edb504cd1dc93cc09a4d01710ea8f00ooooooooooooooooooooooooooooooo